Recherche de consultant pour diagnostiquer le secteur minier dans le pays

Selon les actualités du Togo qui ont fait la une des médias dans le pays, on peut citer…
Selon les actualités du Togo qui ont fait la une des médias dans le pays, on peut citer l’étude que compte effectuer le gouvernement dans le secteur minier ainsi que le saisi de plusieurs litres de carburant illicites par les forces de sécurité.

La situation du secteur minier au Togo

Dans le cadre de la réalisation des recherches de diagnostique sur les différentes conditions de la population vulnérable dans le secteur minier, le gouvernement togolais compte recruter un consultant. En effet, il est important de mentionner que ce secteur connaît de profondes réformes ces dernières années. Dirigée par le Projet de Développement et de Gouvernance Minière mise en place par le chef d’État, Faure Gnassingbé, cette étude permettrait de se pencher encore plus sur les différentes conditions des femmes face aux conséquences négatives et positives du secteur, rapporté par l’actualité du Togo partagée par Togo First. Ces derniers profiteront alors de plus de recettes des activités minières. Alors que les acteurs miniers pourront ainsi mieux assurer la gestion des impacts négatifs qui sont en liaison avec leurs activités.

Les missions du consultant dans le secteur minier dans le pays

Selon le média togolais, à terme, la mission du consultant pourrait évaluer l’impact de la responsabilité sociétale des exploitants dans le secteur surtout dans les domaines de la création d’emplois, l’implantation de bonnes pratiques et l’ouverture de services sociaux. En outre, cette étude permettrait d’évaluer notamment l’état de pollution qui règne dans les zones minières. Enfin, dans le cadre du programme du secteur minier, le consultant devra proposer un plan d’action efficace ainsi qu’une stratégie d’intégration du genre. Plusieurs litres de carburant illicite saisis au Togo Selon l’Actu Togo, prés de 63 000 litres de carburant illicite ont pu être saisis par les forces de sécurité du Togo, durant le premier semestre de cette année. Le rapport des saisies a été présenté par le ministre en charge des Infrastructures et des transports Zouréhatou Kassah-Traoré, au président de la République Faure Gnassingbé, en affirmant que durant la même période les forces de l’ordre ont pu saisir prés de 5 motos et 17 voitures ainsi que 2 personnes impliquées dans cette affaire
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires