La Turquie est un partenaire stratégique de l’Afrique

La Turquie bénéficie de plus en plus des avantages économiques qu’offre l’Afrique. Son véritable succès réside essentiellement dans…
La Turquie bénéficie de plus en plus des avantages économiques qu’offre l’Afrique. Son véritable succès réside essentiellement dans sa contribution à la prospérité et au développement des pays d’Afrique (à savoir le Togo, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, le Niger, la Guinée équatoriale, etc.) dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant alliant coopération humanitaire, politique et économique. Selon le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, les relations entre l’Afrique et la Turquie ont connu un ‘essor considérable’, depuis que la Turquie a été déclarée par l’UA, en décembre 2017, allié stratégique du continent,. Mevlut Cavusoglu, le diplomate turc, a déclaré : ‘Notre pays est déterminé à développer ses relations avec l’Afrique, les organismes régionaux et les pays d’Afrique’. Le ministre turc des Affaires étrangères, qui effectue actuellement une visite officielle à la capitale togolaise, a animé, mardi 21 juillet 2020, une conférence de presse conjointe avec le chef de l’Etat Faure Gnassingbé. En effet, la Turquie et le Togo ont conclu ce mardi quatre importants accords et effectué diverses annonces, destinés essentiellement à renforcer la coopération (collaboration, coopérative) entre Ankara (la capitale de la Turquie) et Lomé (la capitale togolaise). Le volume des échanges commerciaux est passé de 7. 9 milliards de dollars en 2000 à plus de 150 milliards de dollars en 2019. Le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdoğan, a pour objectif d’atteindre les 300 milliards de dollars en 2025.

Les relations entre l’Afrique et la Turquie atteindront leur apogée en 2020

L’année 2020 s’annonce plus que prometteuse pour les relations des pays d’Afrique avec la Turquie. La tournée du ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu en Afrique en est la meilleure preuve. Le diplomate turc a effectué mardi une visite de travail au Togo, qui a été sanctionnée par la signature de trois accords importants et l’annonce de l’ouverture prochaine d’une ambassade turque à la capitale togolaise, Lomé. Mevlut Cavusoglu a assuré que ‘plusieurs accords ont été signés entre les 2 pays lors de cette première visite officielle comme ‘la mise en place d’un dispositif de Consultation politique’. Selon ce dernier, les entreprises turques ont réalisé près de 3 200 projets sur le continent africain, représentant une valeur de 120 milliards de dollars sur les cinq dernières années. Dans le cadre de ses visites officielles, le ministre des Affaires étrangères prévoit de se rendre au Niger et en Guinée équatoriale. Le but sera de renforcer les relations de la Turquie avec ces pays.
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires