Bons Covid-19 : deuxième succès de rang pour le Togo

Pour sa 2e émission de bons sociaux Covid-19 (statistiques covid 19 au togo), le pays de Faure Gnassingbé récolte 230 milliards de Francs CFA, mais n’en retiendra que les 120 milliards initialement recherchés.
Les investisseurs de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine ont souscrit à hauteur de 230 milliards de Francs CFA les bons Covid-19 émis pour la deuxième fois par la République togolaise. Soit un taux de couverture de 310 % de cette opération au cours de laquelle le Togo visait à mobiliser 120 milliards de Francs CFA.
Cependant, le pays de Faure Gnassingbé va se contenter des 120 milliards de Francs CFA qu’il recherchait sur le marché financier régional (est le marché des capitaux de long terme où sont échangées seulement les actions et les obligations des sociétés privées cotées ou non, des états de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine et leur démembrement, et des institutions), en appui à sa stratégie de riposte au coronavirus.
La réussite de cette opération s’inscrit dans la série ininterrompue (continuelle ; perpétuelle) des succès que rencontrent les titres de la République togolaise depuis le début de cette année 2020. Cette dernière boucle la deuxième phase des émissions de bons Covid-19.

Togo News : Lomé a reçu un appui financier et des masques de l’UEMOA

La Commission de l’UEMOA a fourni un appui financier de 7 milliards de Francs CFA et 6 300 masques d’une valeur de 8 milliards de Francs CFA aux États membres.
À noter que les titres émis sont d’un nominal de deux millions de Francs CFA et stipulés pour une maturité de quatre mois.
À Lomé, la capitale togolaise, Barcola Essowè, Commissaire chargé du Département des Services Administratifs et Financiers, a remis 9 millions FCFA au gouvernement. Cette enveloppe budgétaire a été reçue par Victoire Dogbé, la directrice du Cabinet du chef de l’Etat togolais, en présence du ministre togolais de la santé.
À travers cette initiative, l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine entend ‘faire ensemble front à la pandémie du nouveau coronavirus’.
“Le nouveau coronavirus, apparu en Chine, en décembre dernier, a réussi à mettre le monde entier à l’arrêt” a ajouté Faure Gnassingbé, le président du Togo.
Il est important de rappeler que ‘Bamako, Lomé, Bissau, Abidjan et Ouagadougou sont les premières capitales de l’UA à recevoir l’appui financier’.
D’après le centre pour le contrôle et la prévention des maladies de l’UA (Union africaine), le continent africain compte, le lundi 17 août 2020, 32 580 décès confirmés et 890 426 guérisons pour 2 123 898 cas enregistrés.